Oct 04 2017 | ICOSI

Ancrées dès l’origine dans le monde de l’économie sociale et solidaire, l’ACMIL – Association de Coordination des Moyens d’Intervention pour le Logement – et MUTLOG – Mutuelle du Logement – ont pour champ d’intervention exclusif « l’accompagnement de la personne dans son logement » et, à ce titre, portent le constant souci de faciliter l’accès à ce dernier et œuvrer au maintien dans les lieux.

Un constat :

Au début du XXème Siècle, au moins 3 générations vivaient sous le même toit.

L’espérance de vie progresse. Le nombre des + de 75 ans va doubler : 5,6 millions en 2010, 12 millions en 2050. (source Institut français des séniors)

D’une part, 92% des plus de 75 ans vivent chez eux et aspirent à vieillir autrement que dans une maison de retraite. Or, bien souvent, ils se trouvent confrontés à la solitude et l’insécurité liés à l’âge et, un jour, se trouvent, bien malgré eux, contraints de quitter leur domicile.

D’autre part, des étudiants recherchent un logement à un prix attractif et sont attachés à participer à la sauvegarde du lien social.

Répondre simultanément aux difficultés rencontrées par les anciens et les jeunes, là se situe le maillon manquant.

Un concept

Intégrant donc la modification de la pyramide des âges et les problématiques induites, au moment même où voit le jour la « Loi d’adaptation de la société au vieillissement », nos deux entités – Association et Mutuelle – ont bâti le concept de la Résidence « A.I.M.E.R »©[1] – Aînés, Infirmiers, Médecins, Etudiants Résidence -.

Cette approche innovante de résidence bi-générationnelle repose sur le double constat suivant :

  • Des personnes âgées présentant un début de pathologie recherchent un lieu de vie financièrement accessible, moderne et sécurisé, qui les protège de l’isolement.
  • Des étudiants en profession de santé aspirent à rendre un service aux aînés, compléter leur formation universitaire et disposer d’un logement à prix raisonnable.

« Il s’agit donc de faire cohabiter sous le même toit des personnes en début de maladies cognitives (GIR 5 et 6) et des étudiants médecins, pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes, ergothérapeutes…

Par une découverte/enrichissement de la relation humaine entre « patients » et praticiens de demain, l’objectif est de maintenir le lien social dans le respect réciproque des parcours de vie et, ce faisant, contribuer à contenir l’aggravation de la maladie. »

Un projet qui mobilise :

  • Collectivités locales, départementales et régionales comme acteurs économiques et sociaux,
  • Entreprises du secteur marchand comme de l’économie sociale et solidaire,
  • Professeurs en médecine spécialistes des pathologies du grand âge et gestionnaires de la Mutualité Française,
  • Associations, Fondations, Mutuelles, Caisses de retraite, Assureurs comme financeurs publics ou privés,
  • Réseau Action Logement comme Mutualité Française,
  • Mouvement des ESH comme cabinet d’architectes,

Tous ont adhéré à la pertinence d’un projet soucieux de « placer l’homme au cœur du dispositif » comme porteur d’innovations tant en termes de gestion (charte du vivre ensemble) que techniques (domotique notamment).

L’union de leurs diverses sensibilités comme de leurs compétences apporte le témoignage de ce que la mobilisation collective au bénéfice du mieux habiter de nos concitoyens engendre de plus-values sociétales.

L’évolution des maladies cognitives est ralentie, la formation des professionnels de santé de demain enrichie, le sens du service valorisé, l’attention de la société aux personnes âgées plus largement promue, le lien social préservé et optimisé.

Une résidence témoin

Le 14 septembre 2016, à Limoges, la première pierre de la réhabilitation d’un immeuble dédié, sous forme de bail emphytéotique par la Ville, à la Résidence « A.I.M.E.R »© a été posée, en présence de très nombreuses personnalités, par Monsieur le Maire, Emile-Roger LOMBERTIE.

C’est l’aboutissement d’une réflexion, d’une collective mobilisation, qui prend forme avec cette résidence bi-générationnelle en cœur de ville.

Le 1 boulevard de la Cité a désormais vocation à traduire une nouvelle forme de vivre ensemble entre les générations.

« A.I.M.E.R. »© davantage…

« A.I.M.E.R. »© participe du bien vieillir de nos aînés comme, de concert, de l’encouragement des vocations des jeunes en formation de santé.

Il reste maintenant à démultiplier cette approche dans toutes les villes universitaires justifiant de l’enseignement des disciplines de santé.

Nous faisons appel à vouspour être autant de relais de notre initiative !

 

Contact pour tout renseignement :

Hubert DUMONT SAINT PRIEST –  : 01.44.89.61.42 –  isabelle.couturier@mutlog.fr

Luc de SEIGNEURENS –  : 01.44.89.61.46 –  luc.deseigneurens@mutlog.fr

[1] vocable protégé par l’INP