Oct 17 2017 | ICOSI

MedESS et le think tank Notre Europe – Jacques Delors Institute organisent conjointement une conférence intitulée «L’économie sociale et solidaire: un nouveau levier de l’action de l’UE en Méditerranée» le 15 Novembre 2017 à l’auditorium du Groupe Macif, au 17-21 Place Etienne Pernet dans le 15ème arrondissement à Paris
de 18h00 à 20h00.

Objectif :
L’objectif de la conférence est de faire la lumière sur l’ESS dans les pays de l’UE et de la Méditerranée et sur comment l’ESS pourrait devenir un nouveau levier de l’action de l’UE en Méditerranée.

Participants:
100 représentants d’organisations coopératives, mutuelles de santé, PME, entreprises, fondations, en France, en Europe et dans les pays du sud de la Méditerranée.

Face aux nombreuses crises de la zone euro-méditerranéenne (crise migratoire, crise économique et sociale) et à la transition politique, le développement de l’économie sociale et solidaire (SSE) est l’une des pistes d’action pour promouvoir un développement inclusif et durable.

Sa valeur ajoutée économique profite aux populations des deux rives de la Méditerranée et de l’Afrique. L’ESS agit en faveur du développement économique, social et sociétal. C’est un secteur qui a historiquement corrigé les inégalités économiques et sociales entre les individus et les territoires, plaçant les personnes au centre des activités. En France, c’est un secteur en plein essor (10% du PIB et plus de 2 millions d’employés) doté d’une loi qui le régit spécifiquement depuis juillet 2014 et d’institutions et réseaux dédiés au niveau national et reconnus au niveau européen. En Europe, 160 000 coopératives, réparties entre PME et grandes entreprises, sont actives dans plusieurs secteurs de l’économie: agriculture, services, intermédiation financière, etc.

Dans les pays du sud de la Méditerranée, l’ESS prend diverses formes et réalités. Le secteur rassemble de nombreuses institutions qui ont pour but de concilier utilité sociale, solidarité, performance économique et gouvernance démocratique, dans le but de créer des emplois et de développer une plus grande cohésion sociale. L’ESS, sous sa forme moderne, fait l’objet d’une attention considérable de la part des pouvoirs publics nationaux, notamment de la part des pays européens et des pays du voisinage méridional de l’Europe qui ont pris la mesure de son potentiel en termes de création d’emplois et de développement territorial. Certains pays ont adopté un processus de reconnaissance de l’ESS qui implique la mise en œuvre de politiques locales et la définition de cadres législatifs et réglementaires et l’appropriation par les élus locaux. Une nouvelle approche est nécessaire pour renforcer le partenariat entre l’UE et les pays voisins du Sud: elle doit être définie sur la base d’une responsabilité mutuelle.
Désormais, la nouvelle politique de voisinage doit promouvoir l’instauration durable de la démocratie tout en favorisant la création d’emplois dans les pays concernés. L’ESS peut renforcer cette orientation.

Le nombre de place est limité. L’inscription est gratuite mais obligatoire en suivant le lien https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeQ9HMPQwR8qFvAaIvtYfoqTENKD2uFdKHVG1PYSR2dF0O1VQ/viewform?usp=pp_url&entry.1474184386&entry.696291222&entry.490860039&entry.1080563868 ou par mail à l’adresse jripoll@icosi.org.